Histoire de Saint Barthelemy

L'île de Saint-Barthélemy (appelée aussi Saint-Barth ou Sen Bart en créole) fait partie des îles Sous-le-Vent dans les Petites Antilles. D'une superficie de 21 km², elle est située entre l'île Sint Maarten/Saint-Martin et les îles St-Kitts et Nevis (Saint-Christophe-et-Niévès) au sud-ouest et l'île de la Barbade au sud-est. Saint-Barthélemy est à 25 km à l’est de Saint-Martin, une autre île française des Antilles, et à 200 km au nord-ouest de la Guadeloupe.Saint-Barth constitue un archipel, puisqu'il compte plusieurs îlots: île Chevreau, île Coco, île Fourchue, île Frégate, île de La Tortue, île Le Boulanger, Les Grenadins, Pain-de-Sucre, île Pelée, île Petit-Jean, île Toc Vers. 







L'île principale, Saint-Barthélemy, fait environ 10 km de long sur 2 km de large.La ville principale de l'île est Gustavia, la capitale. Les autres localités importantes sont Saint-Jean, Lorient et Colombier. L'activité dominante de l'île est le tourisme de luxe, lequel s'appuie sur des infrastructures hôtelières adaptées à une clientèle en principe fortunée.Au 15 juillet 2007, le statut de Saint-Barthélemy a été modifié. Alors que l'île de Saint-Barthélemy était jusqu'alors une sous-préfecture et la 23e commune  du département d'outre-mer de la Guadeloupe (DOM) — l'île faisant partie de l'arrondissement des îles du Nord —, elle est devenue une collectivité d'outre-mer COM